Loisirs et culture



Céreste est un joli village au pied du Luberon, cette longue montagne emblématique de la région qui s’étend sur 60 kilomètres d’est en ouest, séparant la vallée du Calavon de celle de la Durance et qui a donné son nom au Parc naturel régional. C’est une belle nature préservée, riche et variée avec une flore et une faune exceptionnelles qui vous accueille là. Les sentiers pédestres du Luberon (deux GR traversent le village), la piste cyclable à un tour de roue vous invitent à des activités sportives. A deux kilomètres, une ferme équestre propose des balades à cheval.



De la simple promenade familiale aux circuits sportifs, le Luberon offre de multiples possibilités. Le terrain de boules et le tennis municipal tout proches vous donneront peut-être l’envie de vous initier à la pétanque ou d’aller taper quelques balles !


Vous partirez à la découverte d’une région riche en villages perchés qui se dévoilent au détour d’une route, Viens, Simiane la Rotonde, Banon ou Sault. Un peu plus à l’est, Digne, sa réserve géologique, le musée de la grande exploratrice Alexandra David Neel et les œuvres de Goldsworthy. Sans oublier les gorges du Verdon, Moustiers et les possibilités de canoë dans les lacs. A l’ouest, de hauts lieux comme les villages de Gordes, Roussillon ou Bonnieux, la résurgence de la Fontaine de Vaucluse, l’abbaye de Sénanque, les grottes de Thouzon, l’Isle sur Sorgue et son marché aux antiquités.



Un peu plus loin, Avignon, son très renommé festival en juillet et le Palais des Papes. En dirigeant vos pas vers le sud, c’est le château renaissance de Lourmarin, village d’Albert Camus, puis Aix, la Sainte Victoire et le souvenir de Cézanne à une heure de route…

Ici, vous pourrez suivre les pas de Jean Giono entre Manosque et le Contadour, ceux de René Char comme chef de la résistance à Céreste, le regard de Cartier Bresson à Montjustin ou ceux de peintres certes peu connus hors de la région comme Oton Coubine ou Paul Guigou.