Magali Amir, botaniste et ethnobotaniste

Magali vit en Provence et comme ethnobotaniste, elle a collaboré avec plusieurs Parcs naturels régionaux, en particulier du Luberon et du Verdon.


Depuis 1992, elle a effectué de nombreuses études sur différents thèmes : savoirs traditionnels des plantes dans le Luberon, dans le Verdon, et ailleurs en France, pratiques de cueillette des habitants de Haute-Provence, histoire du raisin de table en Luberon, étude de 4 arbres de la société traditionnelle provençale…





Les sujets d’exploration, reliés aux savoirs des gens d’ici et aux plantes, sont vastes. La base en est toujours des enquêtes ethnobotaniques sur le terrain. Ils s’appliquent :
 

  •  aux usages traditionnels ou actuels des plantes (par exemple, en médecine humaine ou vétérinaire, les usages domestiques ou ludiques…),
  •  à l’histoire d’une plante sauvage ou cultivée dans une région,
  •  aux pratiques de ramassage et utilisation de ces cueillettes,
  •  à l’évolution des paysages à travers l’action de l’homme…


Ces études ont abouti à la réalisation d’ouvrages de valorisation (livre, expositions…), à des conférences et à des animations, des sorties botaniques et ethnobotaniques (tout public).

                           

D’autres livres n’ont pas de base ethnobotanique, mais sont reliés aux plantes dans leur beauté et le bonheur qu’elles procurent simplement par leur existence.

Ouvrages parus :

 Les cueillettes de confiance, éditions Alpes de Lumière (Forcalquier), 1998, 247 p.
 




Des habitants du Luberon racontent ce qu’ils faisaient, ou ce qu’ils ont vu leurs parents faire avec des plantes, celles qui étaient cueillies autour des maisons ou plus à l’écart des villages : se soigner, certes, mais aussi varier la nourriture, entretenir la maison, jouer. Leur témoignage montre une familiarité avec la nature, un savoir traditionnel en rapport avec le végétal, et restés vivaces jusqu’à eux.


 La cuisine des collines, Edisud, 2004, 208p.

À chaque saison, la nature propose une abondance végétale.
De nombreuses plantes sauvages comestibles, aux odeurs, aux saveurs, aux textures inhabituelles, parfois surprenantes, souvent délicieuses s’offrent à qui prend le temps de les approcher et de chercher à les connaître. Il s’agit ici de se régaler d’autres goûts à portée de la main, de découvrir là, tout près, au creux du talus ou à l’orée du bois, toutes les ressources inconnues qui jaillissent sous nos pas dès lors que nous prêtons attention.

Ce livre est une invitation à ouvrir sa cuisine à d’autres champs d’expérimentation, à accueillir la nature sauvage à sa table : des recettes simples, originales, richement illustrées, où couleurs et saveurs s’entremêlent pour plus de plaisir ; des recettes rapides à exécuter, adaptées à la cuisine et à la vie d’aujourd’hui et qui utilisent des plantes faciles à déterminer. Ce livre est aussi un guide pour trouver et reconnaître les plantes comestibles utilisées dans les recettes, pour les cueillir en toute sécurité : une deuxième partie présente chacune d’entre elles sous son angle botanique et écologique, avec photos à l’appui.

  Vieux remèdes de Bretagne, Editions Ouest France, 2006, Vieux remèdes de Provence, 2006, Vieux remèdes d’Auvergne, 2007, Vieux remèdes de Bourgogne, 2008 Vieux remèdes du Limousin, 2009, Vieux Remèdes des Pyrénées, 2010, des Cévennes et du Roussillon, 2011, 30 p. chacun.



Les vieux remèdes appartiennent à notre patrimoine culturel, à notre savoir ancestral. Ils varient selon les régions et la flore qu’on y rencontre. Ils sont arrivés jusqu’à nous, par l’intermédiaire de précieux témoins, des personnes souvent âgées, descendants de nos ancêtres, qui savent encore beaucoup sur les plantes et leurs usages.
L’auteur a recueilli ces connaissances pour qu’elles ne tombent pas dans l’oubli et pour les transmettre aux générations futures. Dans une société et une époque où chaque famille vivait en autarcie, le recours aux plantes pour la pharmacie familiale relevait d’une évidence, il était à la fois précis et étendu.
On rencontre ainsi, selon les régions, des savoirs différents sur des mêmes plantes, ou des usages particuliers à des plantes spécifiques, ou encore les mêmes usages concernant les mêmes plantes, et cela sur la France entière. Les dessins sont de Dominique Mansion, illustrateur de la nature au regard aigu et à la main inspirée.

  Saveurs et Jardins du Haut Languedoc, Ed du Rouergue, 2009, 256 p.
 



Ce livre richement illustré nous fait entrer dans les potagers du Haut-Languedoc. Après deux longues introductions, consacrées aux conditions de culture propres au parc du Haut-Languedoc d'une part et à l'histoire des jardins potagers en occident d'autre part, cet ouvrage nous propose de découvrir, légume par légume, les variétés locales et les recettes de cuisine qui leur sont attachées. Ce faisant, le lecteur apprend les techniques de jardinage traditionnelles, découvre de nombreux outils très particuliers, comprend mieux la manière dont les potagers façonnent à leur échelle les beaux paysages du Parc. Histoires botaniques, anecdotes, conseils de jardinage et recettes de cuisine se conjuguent dans un livre savoureux et érudit.

 


 A la recherche de nos arbres perdus en Provence, éditions Les Alpes de Lumières, 2010, 142 p. : mûrier noir, sorbier domestique, amandier et figuier

 

À la manière d’un détective, Magali Amir s’est lancée sur les traces de ces quatre arbres autrefois familiers de l’homme en Provence intérieure : le mûrier noir, le sorbier domestique, l’amandier et le figuier.
Qu’ils soient encore présents dans le paysage, voire dans les cultures, comme l’amandier, ou déjà quasiment oubliés, comme le mûrier noir, elle a dû se livrer à une enquête de terrain méticuleuse, suivant des pistes incertaines ouvertes par l’écrit ou l’oral, interrogeant nombre de témoins pour reconstituer patiemment la vie qui gravitait autour de ces arbres amis de l’homme.
Un livre à lire si on s’intéresse à ce que fut, dans nos régions, l’agriculture pauvre. Mais plus encore, un livre à lire comme un cri d’alarme sur la perte inéluctable et rapide – en deux ou trois générations à peine – des savoirs du monde rural.
Ne nous y trompons pas : avec l’oubli de nos pratiques culturales, c’est chaque fois un pan entier de notre mémoire culturelle qui s’effondre, inexorablement.

 

 


 Vieux Remèdes de nos grand-mères, Histoire et usages des plantes en France, Ouest-France, 2010, 320 p.

 Nos ancêtres connaissaient les secrets des plantes médicinales. Ils savaient que la mauve sert à adoucir, la ronce est bonne pour la  gorge, le sureau efficace pour les conjonctivites… Patiemment, ils glanaient herbes et fleurs, racines et feuilles de ces plantes  médicinales pour leurs tisanes ou leurs décoctions, leurs bains ou leurs compresses.
 Aujourd’hui, les échos de ces savoirs patiemment transmis de génération en génération tendent à disparaître. C’est pour les faire  revivre et leur redonner toute leur actualité que l’auteur a mené une longue enquête à travers toute la France. Souvent pleins de  bon sens, parfois fantaisistes ou surprenants, ces usages de nos régions méritent pourtant d’être connus et reconnus, en particulier  par la diversité qu’ils révèlent.
 Témoin de pratiques anciennes, ce livre se veut également utile. Pour chaque médicinale présentée par ordre alphabétique,  l’auteur propose une fiche d’identification, un rappel de ses propriétés thérapeutiques, ses différents usages selon les régions et  des recettes, le tout complété par un index très précis. 

 


 

 Fruits oubliés de Provence, utilisations traditionnelles et recette gourmandes, 20p, Parc régional du Luberon, en collaboration avec Jean-Pierre Talichet, avril 2015

 
De l'amande à la prune, celle qui était séchée pour les 'pistoles', en passant par la poire Sarteau ou l'abricot de Provence, on entre dans ce petit livret par la porte de la gourmandise, quand celle-ci se relie à l'histoire : recettes de nougat noir et blanc, de poires sarteau cuites, de melon confit……






 

 Moissons de savoirs, paroles d'agriculteurs et pratiques agro-écologiques en Luberon, en collaboration avec Nathalie Charles, 125p, Parc du Luberon, juin 2015

Cet ouvrage se nourrit des connaissances des agriculteurs du Luberon autour de la culture des céréales et des légumineuses, pour rendre compte des multiples facettes des savoirs, des savoir-faire et des pratiques respectueuses de l’environnement.
Ces agriculteurs mènent un combat permanent pour s’adapter aux conditions particulières de la région, s’agissant des variations climatiques récentes ou des difficultés liées au climat sec, mais aussi de l’épuisement des sols.
Ils se sont adaptés à leur agro-écosystème de production par une multitude d’astuces leur permettant de répondre aux contraintes locales et d’optimiser ainsi leur production en limitant le recours aux intrants, tout  en respectant le milieu naturel et la biodiversité avec un souhait permanent de valoriser le plus possible la production localement. Tout cela passe par le développement de pratiques alternatives à l’utilisation d’engrais minéraux pour une amélioration de la valeur agronomique des sols (enfouissement des résidus de culture, cultures intercalaires…)  et à l'utilisation de produits phytosanitaires (faux semis, désherbage mécanique…), pour une gestion des mauvaises herbes par la valorisation des légumineuses dans l’assolement, enfin par des rotations avec des espèces et des variétés paysannes adaptées. 

 Saveurs de paysages au fil de la Dordogne, Editions Plume de Carotte, avril 2016, 203p.


Un voyage patrimonial et culinaire au coeur du bassin, de la Dordogne, ça vous tente? La plus grande Réserve de biosphère de France vous ouvre ses portes, pour partager son histoire, ses paysages si variés, mais aussi son patrimoine à la fois naturel et gastronomique.
Au fil de 50 recettes gourmandes, cet ouvrage vous emmène à la découverte des richesses d'une des plus belles régions de France : de sa source à son estuaire, le long de la rivière Dordogne, écartez-vous des chemins battus, régalez-vous, et explorez les trésors naturels et patrimoniaux de ce territoire, où le shistoires humaines et la biodiversité, étroitement liées, ont été reconnues par l'Unesco.

Où comment sont indéfiniment l'histoire des hommes et la nature, à travers recettes de cuisine, produits du terroir, paysages et biodiversité…



Les conférences :

 


Autour de sujets divers, elles concernent toujours les plantes et les liens que nous, humains d’époques diverses, créons et entretenons avec elles :

  • Vivacité et réalité des savoirs traditionnels dans les régions, en particulier la Provence, mais aussi, la Bourgogne, l’Auvergne, le Limousin…
  • Transmission de ces savoirs à travers quelques exemples
  • Les vieux remèdes de grands-mères, des plantes et des usages, variété et précision…
  • Les plantes sauvages comestibles et les manières de les reconnaître et les cuisiner
  • Quelques légumes et leur histoire, de la plante sauvage initiale jusqu’à nos assiettes
  • Des arbres oubliés : le mûrier noir et/ou le sorbier domestique.


"Diagnostic jardin"

Il ne s'agit pas là de conseils de jardinage mais plutôt de faire l'inventaire de ce qui pousse comme plantes sauvages utiles dans votre environnement familier, plantes comestibles ou médicinales, ou comment changer votre regard sur les 'mauvaises herbes'! Tarif : 50€ de l'heure, il faut compter une à 2 heures en moyenne selon l'étendue du jardin ou du terrain… Pour le déplacement : 15€ si moins de 30km (de Goult), 30€ de 30 à 60km.

 

Les voyages :

Dans d’autres pays du monde, les hommes ont des liens forts avec des plantes, parfois fondatrices de leur culture et autour desquelles la vie quotidienne se déploie et s’organise.
Que ce soit le Kérala en Inde avec les multiples façons de décliner les usages du cocotier, ou de manière plus régionale l’arganier dans l’ouest marocain, d’autres exemples encore montrent les liens directs, précis et fondateurs d’un végétal avec les hommes qui en sont proches.
Des voyages d’études, de perception et de connaissance sont en cours d’organisation…

contact et liens :

Magali Amir
Saint Véran
84220 GOULT
Téléphones : (33) 09 81 42 28 34 ou (33) 06 23 89 70 53
magali-amir@bbox.fr


liens :